Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit geste pour la planete

bonial – promos et catalogue en ligne – un petit geste pour la planète

Pages

Mes livres sur Babélio

Publié par nefer13500

 

 

Ben dis donc , bon voyons voir

Violette  tu nous gâtes

 

 

Isabelle et Vadim s'étaient donnés rendez vous sur un terrain neutre en plein air

Après être venu à sa rescousse la veille, ils s'étaient trouvés tous deux forts embarrassés

Lucille , ivre morte, qu'ils étaient parvenus à convaincre de se laisser raccompagner chez elle, les avaient bien occupés une bonne partie de nuit . Une situation sans nul doute peu commune (qu'elle idée d'appeler son ex , qui ne l'était pas vraiment car rien n'avait jamais été mis sur table !)

A l'aube Vadim les avaient quittés sur la pointe des pieds alors quelle somnolait dans un fauteuil et que Lucille cuvait dans on lit !

Après avoir gambergé longtemps Isabelle s'était enfin décidé à l'apeller pour le remercier de son aide

Vadim lui avait proposé ce rendez vous qu'elle ne pouvait, se disait elle refuser

C'est du moins ce qu'elle voulait croire

Elle était en avance et flannait le long de la xyste ( 6) fleurie.Au bout de cette allée elle savait trouver un bassin avec des xyphos . c'est là qu'elle attendrait Vadim

Un vol de xanthie (7) l'a surprit ,la nuit n'était pas complètement tombée Etrange phénomène se dit elle

Elle repéra une table libre en terrasse de son petit bistrot favori : Le d'ici et d'ailleurs

et s' y attabla

On  était loin des odeurs des xylenes (7) pourquoi diable songeait elle à cet étrange produit.!

Allez il valait mieux se commander un petit verre de xérès (8) Ici ils en servait un fabuleux

Elle était nerveuse , ce petit vin blanc qu'elle préférait liquoreux l'a détendrait assurémment.Lui revint en mémoire la semaine andalouse à Cadix avec Vadim bien sûr

La communauté Ganditane n'étant point xénophobe (9) ils avaient pu s'intégrer et furent accueuillis de manière très chaleureuse par une des plus anciennes familles Gil de los Reyes,

Le fils ainé Carlos , leur guide dans les ruelles du quartier ancien, avait fait l'éloge des plus beaux monuments historiques de la ville, avant de les laisser flaner à leur guise

Il les avaient fait sourire pour sa xylolâtrie (10) leur montrant sa collection personnelle

Isabelle ignorait qu'un culte pareil puisse exister

Perdue dans ses pensées elle n'entendit pas Vadim arriver ,et sursauta  lorsqu'il lui effleura l'épaule

 

hebergeur d'image

 

 

 

 

Images du net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dame mauve 23/08/2013 09:09

Merci de cette excellente participation. Je mets ton lien de suite dans l'article
Bisous