Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit geste pour la planete

bonial – promos et catalogue en ligne – un petit geste pour la planète

Pages

Mes livres sur Babélio

Publié par nefer13500

 

 

 

 Il y a 30 ans, le 27 janvier 1983, celui qui incarna à l'écran des personnages qu'on adorait détester, a tiré sa révérence dans son château de Clermont, près de Nantes. D'«Oscar» à «La Grande Vadrouille» en passant par «La Folie des grandeurs», l'acteur interprétait avec un jeu unique les tirades qu'écrivaient sur mesure les plus grands réalisateurs du moment

 

 

 

 

2511789_louis-de-funes_640x280.jpg

 

 

 

 

 

 

Retour sur ses meilleures répliques.

 


 

1. «Comment ça Salomon vous êtes juif ?» («Rabbi Jacob»)

 

 

 

 

 


 

 

 

 

2 «Comment ça merde alors? But alors, you are french ?» («La Grande Vadrouille»)

 

 

 

 

 


 

 

3. «On va pas moisir ici, j'ai un plan pour tous nous évader : nous rentrons à Madrid, nous conspirons, le roi répudie la reine, la vieille épouse le perroquet, César devient roi, je l'épouse et me voilà reine !» («La Folie des Grandeurs»)

 

 

 

 

 

 

 

 

ma préférée

 

 

 

 

 


 

4. «C'est quelle taille ?» « C'est du comme vous» («La Grande Vadrouille»)

 

 

 

 

 

 


 

5. «Qu'est-ce que je vais devenir ?»/ «Eh bien piéton.» («Le Corniaud»)

 

 

 

 

 

 

 

 

Augustin (Bourvil): Évidemment, c'est pas des chaussures pour la marche que vous avez là.

Stanislas (De Funès) : Puisque vous me le proposez si gentiment, j'accepte.

Augustin : Quoi ?

Stanislas : Que vous me prêtiez vos souliers.

Augustin : Bah, vous chaussez du combien ?

Stanislas : C'est du comme vous.

 

 


6. «Tout à fait sor !» («La Folie des grandeurs»)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

8. «Quand on n'a pas les moyens, on pique-nique !» («L'aile ou la cuisse»)

 

 


 

9. «Tu mens tu mens il me ment ! (..) Mais je ne te permets pas de me vouvoyer... Enfin je ne me permets pas de te tutoyer» («Fantomas»)

 

 

 

 

 

 

10. «Les pauvres c'est fait pour être très pauvre et les riches très riches ! («La Folie des grandeurs»)

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Autres répliques  dans la Folie des Grandeurs

 


«Ne vous excusez pas ! Ce sont les pauvres qui s'excusent ! Quand on est riche, on est désagréable ! »


«Elle ment, elle ment en Allemand !»


«La Reine a un coquin, mais ça vaut beaucoup d'argent ça !»


«Sa Majesté a bien reçu ma lettre anonyme ?»


«Avec ceci, qui vous savez saura qui vous êtes.»


«V'la l'autre grand pendard qui chante maintenant ! Hé ! Là haut ! Blaze ! Blaze !

Taisez-vous, vous allez réveiller tout le palais !»


«Majesté, Das ist ein collossal conspiratzion !»

 


source le Parisien

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article