Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit geste pour la planete

bonial – promos et catalogue en ligne – un petit geste pour la planète

Pages

Mes livres sur Babélio

Publié par nefer13500

 

 

Au départ, LEVEL 26 est une série de romans composée de trois tomes. L’initiateur du projet,

Anthony E. Zuiker, avait déjà créé la série télévisée « CSI » (Crime Scene Investigation) ou « Les Experts », diffusée sur TF1 sous trois versions :

Miami, Las Vegas et New York.

Cette série est aujourd’hui la plus regardée dans le monde.

 

Le premier tome de la trilogie LEVEL 26, « Dark Origins » a été écrit par l’écrivain de romans policiers Duane Swierczynski à partir d’une idée originale d’Anthony E. Zuiker. Les deux tomes suivants seront conçus sur un mode collaboratif, notamment grâce aux feedbacks des fans, très actifs sur internet.

 

Cette série suit Steve Dark, un ancien agent du FBI sorti de sa retraite pour traquer un psychopathe de niveau 26, sur une échelle de dangerosité qui ne dépasse pas 25, selon la classification des policiers qui le poursuivent.

A chaque crime qu’il commet, ce serial killer envoie au FBI une bobine de film 8 mm, une cassette audio et une note manuscrite sur lesquels sont retranscrits le meurtre brutal d’une victime.

 

Toutes les 20 pages du roman, le lecteur est appelé à se rendre sur le site http://www.level26.com/ pour regarder une vidéo réalisée par Anthony E. Zuiker qui prolonge le roman.

 

 

Level26.jpg

 

 

 


Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26. Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

 

87850a29

 

87850a29

 

 

87850a29

 

 

 

Mon avis :

 

Fort, violent, incontestablement donc ames sensibles s'abstenir,frissons garantis pour ceux en recherche de sensations fortes. c'est " assez gore"

pas forcement ce que j'apprecie le plus dans un roman policier enfin çà fait plutot thriller

C'est pourquoi j'aurais apprécié plus d'etoffe à nos héros :

  • Dark le policier brisé par les meurtres sadiques de sa famille
  • Sqweegel ce fameux niveau 26, je reste sur ma faim. Les raisons de ces choix de victimes Pourquoi s'acharner sur Dark? parce que franchement le fait quil soit à sa hauteur ne suffit pas  Il plane sur ce roman un sentiment d'autre chose
  • La belle Sibby ( femme de Dark) je n'en dirais pas trop car ce serait dévoiler un peu d'histoire

Il reste un sentiment d'inachevé,(volontaire certainement), quelques questions et allusions pour nous entrainer vers les 2 autres puisqu'on nous propose de suivre Dark encore

 

Un peu secouée à la fin par toutes ces violences

J'avais donc dans l'idée première de changer complèment de registre Finalement après cette analyse je me dis qu'il faut que j'aille jusqu'au bout peut etre trouverais je des réponses à mes questions

 

Pour ce qui est des renvois vers les vidéos, j'ai été un peu déçue, certaines n'ont aucun intéret, et si certains choix d'acteurs correspondaient bien à l'idée que je m'en faisais, pas du tout pour Dark et Sibby.

 

A voir en fin de roman plutot au'au fur et  à mesure, çà brise un peu son immaginaire personnel

 

 

h bj1

 

 

 


"Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade" de Julien Green

 

 

bannière

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article