Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit geste pour la planete

bonial – promos et catalogue en ligne – un petit geste pour la planète

Pages

Mes livres sur Babélio

Publié par nefer13500

 

 

Qu'il soit français ou américain, toutes les facettes possibles d'un chef de l'Etat ont déjà été explorées au cinéma.


Le président héroïque

 

C'est l'image la plus répandue dans les grosses productions hollywoodiennes

Président puissant et courageux,

prêt à tout pour défendre sa patrie: Independence Day,  

venant à bout des terroristes :Air Force One

négociateur dans Treize Jours

ou encore se  prompt au sacrifie dans 2012.

 

 

 

 


 

 

 

 

Le président sorti des archives

 

 

Sans doute intimidés à l'idée de représenter à l'écran une telle figure historique, plusieurs réalisateurs ont préféré recourir à des images d'archives,

  le Général de Gaulle dans Paris brûle-t-il ?

  Mitterrand et Chirac dans L'Ordre et la morale 

 

 

 

 


 

 


 

Côté hollywoodien,  Forrest Gump serrant r la main de John F. Kennedy,

de nombreuses  images amateur de son assassinat dans JFK.

 

 

 

 

 


 

 

Le président controversé

 

Peu de biopics sont consacrés à des présidents ayant réellement existé,

le cinéma américain  quand il s'y colle n'y va pas de main morte

 Abus de pouvoir dans l'affaire du Watergate  dans Nixon élément  central du film  

le cinéaste  récidive en racontant

l'incroyable parcours de George W. Bush du statut d'alcoolique notoire à celui de président des Etats-Unis dans W. - L'improbable Président.

 

 

 

 

 

Le président ridiculisé

 

Dans le cinéma français, Jean Yanne en a fait un personnage démissionnaire et lâche,  dans Les Chinois à Paris 

Michael Lonsdale  prête ses traits à un président démagogue

ayant pour seul objectif de faire grimper sa cote de popularité auprès

des "Français moyens" dans Les Oeufs brouillés

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Le président coureur de jupons

 

 

Inspiré de la campagne électorale de Bill Clinton en 1992,  

Primary Colors référence à l'affaire Gennifer Flowers,

John Travolta y incarne un gouverneur en pleine ascension usant sans limite de son pouvoir de séduction pour arriver à se faire élire au sommet de l'Etat.

Un film qui contribua grandement à écorner l'image de Bill Clinton, notamment en raison de sa sortie concomitante avec l'affaire Monica Lewinsky.

 

 


Le "futur" Président en campagne

 

 

 

La conquête du pouvoir formidable source d'inspiration pour les cinéastes.

 leader instrumentalisé par son parti dans  

Le Candidat, l

la métamorphose d'un élu de province intègre en bête politique dans

Hénaut Président 

un homme prêt à sacrifier son couple pour accéder au pouvoir dans

La Conquête.

 

 

 

Le président rattrapé par le scandale

 

 Le Bon Plaisir,

le chef de l'Etat (Jean-Louis Trintignant) met tout en oeuvre afin de garder secrète l'existence d'un enfant qu'il aurait eu avec une ex-maîtresse.

Un scénario qui  rappele l'affaire Mazarine Pingeot.

Le Président d'Henri Verneuil

et  

Président de Lionel Delplanque

 

 

 


 

dénoncent la corruption au sommet de l'Etat,

tandis que les conseillers du président américain

vont jusqu'à inventer une guerre pour étouffer une affaire de moeurs qui pourrait éclabousser leur candidat dans

Des Hommes d'influence.

 

 

 

Le président "grand sage"

 

 

Vision idéalisée  de l'ancien président de la République d'Afrique du Sud, Nelson Mandela. Dans Invictus,

Pari réussi  permet à Morgan Freeman

(déjà interprète du président des Etats-Unis dans Deep Impact)

de trouver là le rôle de sa vie.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Le président sentimental


 

Le Président et Miss Wade

 une comédie romantique 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Le président sur le déclin

 

 

 

Seul biopic français d'un Président en exercice,

Le Promeneur du champ de Mars

 combat d'un homme face à la maladie,

celui de François Mitterrand lors de son second septennat.

Avec  Michel Bouquet une performance d'acteur éblouissante.

 

 


 

 

 

 

Le président criminel

 

 

 

Clint Eastwood fait du Président des Etats-Unis

dans Les Pleins Pouvoirs un être sans morale.

Interprété par Gene Hackman,

alcoolique, menteur

et prêt à tuer n'importe qui

se trouvant en travers de son chemin.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Le président paternel

 

 

Oeuvre la plus singulière du festival de Cannes 2011,

Pater mélange documentaire et fiction.

la relation entre un Président et son Premier ministre ,

relation quasiment de père à fils,

le premier soutenant le second jusqu'à ce

qu'il décide de se présenter à l'élection présidentielle contre lui.

Décision vécue comme une trahison

 

 

 

 

Le président amateur

 

 

 Président par accident,

parachuté pendant les élections présidentielles

et donne ainsi lieu à de nombreux gags dus à son inexpérience.

Source comique déjà exploité dans Président d'un jour

En France, Pierre Tchernia avait eu la même idée dès 1979 

dans La Gueule de l'autre.

 

 


 

 

 

 

Le président prêt à se confesser


 

 Frost/Nixon, l'heure de vérité 

reconstitution plus vraie que nature de l'interview télévisée

battit un record d'audience en 1977

en recueillant les confessions du 37e président américain

au terme d'un véritable duel entre l'ancien chef d'Etat

et le journaliste britannique David Frost.

 

 

 

 

Contrairement à Hollywood, le cinéma français se montre encore aujourd'hui réticent à la mode des biopics  concernant des chefs d'Etat.

Un terrain qui n'effraie pas en revanche la télévision. On ainsi vu fleurir ces dernières années plusieurs téléfilms mettant en scène des hommes politiques comme Le Grand Charles et Adieu de Gaulle sur le Général de Gaulle, La Mort d'un président sur Pompidou ou encore Les Hommes de l'ombre avec une Nathalie Baye s'inspirant fortement de Ségolène Royal.

 


 

Pour quel Présidentde cinéma voteriez vous ?

 

 

Albert Dupontel dans "Président", Harrison Ford dans "Air Force One", Michel Bouquet dans "Le Promeneur du champ de Mars"... Lequel de ces présidents de cinéma aimeriez-vous voir élu ?

Commenter cet article