Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un petit geste pour la planete

bonial – promos et catalogue en ligne – un petit geste pour la planète

Pages

Mes livres sur Babélio

Publié par nefer13500

 

 Toujours suite a la lecture de La beauté du monde

je me suis intéresse à de nombreuses danses évoquées

dans le roman

comme

 

 

Le Black  Bottom

 

 

 

 

 


 


 

 

 

de nombreuses danses ont été influencé par le Jazz

 

 

 

 

 


 

 

aux Flappers et speakeasies

 

 

 

Flapper-fashion.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Flappers-dancing.jpg

 

speakeasy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Un mode de vie sous la prohibition

et l'après guerre

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Bubber Miley

 

 

ba33d54cd1f2bfa63fe3a62489cc4.jpg

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Duke Ellington

 

 

 

jazz-175-0.jpg

 

 

 

 


 

 

 

 

 Ethel Waters

 

 

limar_jansen_med.jpg

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Harlem et le Cotton Club

 

 

 

cotton-club.jpg

 

 

 

 

 

 

cottonclub1929-posterad.jpg

 

 

 

 

cottoncb.jpg

 

 

 

Le village de Harlem fut fondé en 1658 par le gouverneur Peter Stuyvesant qui l'appela Nieuw Haarlem d'après le nom de la ville néerlandaise de Haarlem. La piste indienne qui menait aux prairies de Harlem fut alors réaménagée par les esclaves noirs de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales ; elle fut intégrée à la route postale reliant New York à Boston. Les Britanniques renommèrent l’endroit « Harlem » quand ils s'emparèrent de New York en 1664.

 

 

Harlem garda son aspect rural durant la première moitié du XIXe siècle. Le village était relié à New York par un service de bateaux à vapeur qui naviguaient sur l’East River. En 1831, la première ligne de tramway à traction hippomobile reliait le centre de New York à Harlem ; elle était complétée par une ligne de chemin de fer en 1837. Cependant, à partir du milieu du XIXe siècle, le village entra dans une phase de déclin : les grands domaines agricoles furent abandonnés et Harlem vit l’arrivée de squatters irlandais pauvres

 

800px-Astor_row_harlem_2005.jpg

 

 

 

 

En 1873, Harlem fut rattaché à la municipalité de New York ; cette annexion s'accompagna d'une première vague de constructions à caractère spéculatif.  Les promoteurs et les spéculateurs firent construire des logements et misèrent sur le succès de ce quartier. De belles demeures, les fameuses brownstones, furent bâties dans le secteur de Marcus Garvey Park et accueillirent les membres de la bourgeoisie new-yorkaise. Les Graham Court Apartments furent érigés en 1898-1901 sur la Septième Avenue. Harlem se dota également d’équipements sportifs (Polo Grounds6) et culturels (Harlem Opera House). L'architecte paysagiste Frederick Law Olmsted, à qui les New-Yorkais doivent l'aménagement du Central Park, conçut les jardins de Riverbank State Park qui longent l'Hudson River et la Riverside Drive.

 

 

442px-Harlem_02.jpg

 


 

Cependant, les retards dans la construction du métro et l’offre abondante de logements firent baisser les prix de l’immobilier à partir des années 1890. De nouveaux migrants juifs venus d’Europe de l’Est affluèrent à Harlem, même si certains propriétaires tentèrent d’empêcher leur installation. D’autres migrants européens, des Italiens, des Irlandais et des Finnois, vinrent habiter dans les tenements du quartier dès la fin du XIXe siècle. Le secteur d'East Harlem commença à se paupériser dès le début du XXe siècle

 

 

 

800px-Harlem_01.jpg

 

 

 

Face aux lynchages qui s'intensifiaient dans le Sud des États-Unis et face aux discriminations et à la mécanisation de l’agriculture, plusieurs milliers d’Afro-américains migrèrent vers les villes industrielles du Middle West et du Nord-Est

 

Vers 1880, la communauté noire était encore peu nombreuse et vivait autour de la 125e Rue ou dans les immeubles délabrés de la 130e Rue Ouest. L’arrivée massive des Afro-américains tenait à plusieurs facteurs : le krach immobilier de 1904-1905 provoqua une baisse importante des loyers. Dans le reste de la ville, les Noirs subirent le racisme (émeutes de Tenderloin en 190010 et de San Juan Hill en 1905), la dégradation de leurs conditions de vie et cherchèrent à partir. Le promoteur immobilier afro-américain Phillip Payton Jr. encouragea l’installation de familles noires à Harlem. La construction de la Pennsylvania Station chassa par ailleurs les Noirs de l’ouest de Manhattan (Tenderloin3). Lors des deux premières décennies du XXe siècle, nombre d'Afro-américains les rejoignirent, quittant les quartiers de Upper West Side ou de Hell's Kitchen.

 

 

 

picture-1.jpg

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 
Voici le petit monde

 

découvert dans  La beauté du Monde

Commenter cet article

daniele 09/04/2015 15:39

Superbe blog , j'adore , merci pour le partage !
Bisous de Montpellier .